Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La liste des établissements ouvrant droit à l'allocation "amiante" s'étend

Les salariés de cinq nouveaux établissements bénéficieront de l'allocation de cessation anticipée des travailleurs de l'amiante.
 Cette liste vient d'être étendue à cinq nouveaux établissements, dont l'une est située en Aquitaine, une autre en Île-de-France et les trois dernières en région PACA (Provence Alpes Côte d'Azur).
 Sont concernés :
 Aquitaine
- Cristallerie et verrerie d'art de Vianne SA Avenue de la Verrerie, 47230 Vianne De 1928 à 1996

 Île-de-France

- ALSTHOM, puis TSO (Transformateurs de Saint- Ouen), puis ALSTHOM-ATLANTIQUE puis GECALSTHOM 25, rue des Bateliers, 93404 Saint-Ouen De 1960 à 1997
PACA
- Delta Thermique Montée les Maruches Supérieures, 06225 Vallauris, puis 1955, route de Saint-Bernard, parc d'activité de Sophioa-Antipolis, 06225 Vallauris Cedex De 1979 à 1990
- Electro-réfractaire, puis Société européenne des produits réfractaires (SEPR) Route nationale 7, 84130 Le Pontet De 1965 à 1991
- Société provençale de matériel inoxydable (SPMI),devenue Glitsch France, puis Koch Glitsch France SARL. Chemin de Bigot, puis chemin des Moines, quartier du Trébon, 13200 Arles De 1952 à 1996
Pour mémoire : les personnes exposées au cours de leur vie professionnelle à l'inhalation de poussières d'amiante peuvent, sous certaines conditions, cesser leur activité dès l'âge de 50 ans. La reconnaissance et l'inscription des établissements est le fruit d'une longue bataille qu'il convient de souligner et de mesurer à sa juste valeur  
Tag(s) : #Informations ACAATA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :