Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Italie encore !

Nous y faisions allusion dans notre précédent article. En 2013 le milliardaire Schhmidheiny avait été condamné en appel à 18 ans de prison pour avoir provoqué volontairement une catastrophe environnementale en lien avec les usines du groupe amiante italien Eternit. La Cour de cassation l'avait acquitté en novembre 2014 jugeant les faits reprochés prescrits

Italie encore !

IL est maintenant de nouveau accusé d'homicide volontaire et aggravé, pour le décès de 258 personnes entre 1989 et 2014, dans le cadre d'un procès "baptisé" Eternit bis des morts de l'amiante.

Le dossier est renvoyé devant la Cour constitutionnelle.

Le 24 juillet dernier, le tribunal de Turin a saisi la Cour Constitutionnelle italiène. Le juge en charge veut savoir si cette nouvelle procédure porte sur les mêmes faits que le premier procès. Cela violerait le principe du "ne bis in idem", principe de la procédure pénale selon lequel nul peut être poursuivi ou puni pénalement deux fois en raison des mêmes faits.

Peut être une nouvelle occasion d'échapper à la justice. La défense s'est déclarée satisfaite de la décision du juge. Un des avocats du milliardaire confirme que c'est le noeud du problème: "le verdict de la Cour constitutionnelle sera non seulement important pour ce procès, mais  aussi pour les procès dans lesquels un même problème pourrait se poser"

Les parties civiles sont une nouvelle fois offusquées. Il convient de rappeler que lors du 1ér pocés (plus de 3000 parties civiles),il y avait un deuxième accusé et condamné mais qui est décédé quelques mois avant l'annulation. Il suffit d'attendre encore un peu et il n'y aura plus  personne à juger. Patience messieurs les responsables, patience !. pourquoi s'arrêter de continuer à empoisonner le monde. Car cela continue les exemples ne manquent pas.    

Tag(s) : #international

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :