Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans notre dernier article du 16 septembre dernier "Pour régler la pénibilité" ? nous apportons notre désaccord face à l'amendement 730 du PLFSS remettant en cause les prérogatives de la médecine du travailCette inquiétude est également reprise et développée avec force par l'Ordre des médecins 

Après le vote de la loi sur la réforme des retraites dont l’amendement 730 modifie le cadre de la médecine du travail, le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a fait part de ses « vives protestations ».

Le conseil considère que le « texte voté ne répond pas aux attentes des salariés qui doivent bénéficier d’une prise en charge globale de leur santé. Il ne répond pas non plus aux nécessités de l’exercice des médecins du travail dans le respect de leur indépendance technique. »

Le Cnom écrit que « l’indépendance du médecin du travail doit être préservée dans les actions qu’il estime nécessaire de mener dans les entreprises et auprès des salariés »

  

L’Ordre des médecins souligne que « l’intervention de médecins non spécialisés en médecine du travail » permise par le nouveau texte « ne doit pas conduire à une perte de qualité et doit se faire au sein du service de santé au travail, sans être déconnectée de la connaissance du milieu de travail et des postes de travail ».
 
Le Cnom s’étonne enfin « de l’absence de toute concertation et le regrette vivement alors qu’il demande depuis 6 mois à être reçu par le Ministre du travail pour évoquer ce sujet ».
Comme nous le regrettons dans notre article pré cité: "l'histoire de l'amiante n'a pas été retenue". Au delà du sens que le gouvernement souhaite donner à cet aspect de la réforme, c'est pour nous un frein supplémentaire à la prévention.
c'est pour cette raison que nous classons ce nouvel article dans la catégorie prévention   
Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :