Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Informations aux adhérents

Chères adhérentes chers adhérents

En raison du nouvel appel aux manifestations solidaires nationales contre la réforme des retraites le 19 octobre prochain, le bureau s’est prononcé pour fermer notre association pour le deuxième mardi consécutif.

Certaines ou certains d’entre vous peuvent s’en étonner. Sachez que cette décision a été murement réfléchie et nous avons conscience que cela peut gêner quelques uns d’entre vous. Voici en quelques mots ce qui a mené notre réflexion.

Si elle était appliquée en l’état, la réforme aurait de fortes conséquences sur les victimes ou futures victimes de l’amiante :

 Le seul angle de la pénibilité permettant un départ anticipé à l’âge de 60 ans, sous la condition d’un taux d’IPP de 10% suffirait à lui seul pour marquer notre opposition. Combien d’entre vous porteurs de plaques pleurales ou de fibroses ont (fort heureusement)  un taux d’incapacité en dessous de ce seuil et, ne bénéficieraient pas après la réforme de la cessation anticipée d’activité ?

Que se passera-t-il pour ceux qui sont déjà partis lorsqu’ils attendront 60 ans et que l’âge légal de départ aux droits à la retraite sera à 62 ans ?

On nous  assure que la spécificité des victimes de l’amiante n’est pas menacée mais quelles preuves avons-nous ; lorsque l’on sait que les pouvoirs publics veulent traiter différemment les victimes et les nombreux exposés parmi lesquels on découvrira les victimes de demain ?

 

Il nous a donc paru rationnel que notre association s’implique une nouvelle fois dans l’épreuve sociétale que traverse notre pays. En effet s’il paraît difficile de dissocier « l’amiante » de la santé générale au travail, il nous paraît justifié de marquer également par cette fermeture notre soutien à l’intérêt général menacé par la réforme proposée.

 

Notre activité de ce 19 octobre c’est aussi la présence des veuves de l’amiante reçues à l’Assemblée nationale pour évoquer devant les députés et les sénateurs les dysfonctionnements retardant sans cesse l’ouverture du procès pénal amiante. Notre délégation (5 veuves et 3 membres de notre bureau) ne pourra, comme bien d’autres en raison des perturbations attendues en matière de transport, faire le déplacement vers Paris : C’est  fort dommageable en regard de l’importance de cette rencontre mais faisons confiance à celles et ceux qui pourront se déplacer. Cela nous permettra de participer localement aux manifestations.

 

Soyez assurés chers amis de mes sincères amitiés    

 le président

                                                                                    

                                                                                                                                  

 

 

Tag(s) : #Notre actualité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :