Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour améliorer son outil de production, une entreprise a entrepris pour 4 millions d’euros de travaux (remplacement de la couverture et du bardage des ateliers (12 000 m2) .La direction connaissait l’existence de l’amiante dans la couverture en fibrociment. Ainsi toutes les précautions utiles on été prises pour la réalisation des travaux.

 A l’issue de ces derniers, des mesures de l’air ont révélé une présence d’amiante plus élevée que la norme actuellement autorisée (0,1 par cm3 en milieu industriel) dont la cause pourrait être liée aux opérations de retrait des matériaux.

 Dès la connaissance de ces mesures, la direction prenant ses responsabilités de chef d’entreprise, ne voulant pas mettre en péril la santé de ses salariés, a (avec l’Inspecteur du travail) pris la décision de fermer l’entreprise.

A l’issue de la contre expertise :

  • soit les conditions de reprises sont remplies et le travail reprend,
  • soit le taux d’amiante de l’air est encore trop élevé et l’usine restera fermée le temps du dépoussiérage.

 II s’agit de l’entreprise Carrier qui fabrique des cars et emploie 200 salariés . Nous saluons cette courageuse décision qui doit avoir des conséquences financières importantes pour cette société.

En regard de ce qui se passe dans bien d’autres  cas, nous ne pouvons que nous en féliciter 

Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :