Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nul ne peut ignorer l’information passée sur toutes les radios et sur toutes les chaines de télévision .500 tonnes de déchets amiantés sont stockées d’une manière illégale dans la banlieue  Toulousaine. 5 des 14 salariés de l’entreprise de démolition ont fait valoir leur droit de retrait. Le syndicat de la construction va déposer une plainte pour mise en danger d’autrui devant le procureur de la République.Sans vouloir généraliser nous sommes donc devant un phénomène récurant du traitement de l’amiante. Devant cette situation sans cesse renouvelée, les pouvoirs décisionnel prennent des décisions surprenante :

L’entrée en vigueur des nouvelles modalités de formation des travailleurs est repoussée. L’arrêté du 22 décembre 2009 fixe ces nouvelles règles pour la formation des travailleurs affectés à des travaux de retrait ou de confinement de matériaux contenant de l’amiante, ou à toute intervention susceptible de provoquer l’émission de fibres d’amiante. Ce texte fixe aussi les règles d’accréditation des organismes certificateurs et de certification des organismes de formation .Il devait initialement entrer en vigueur le 1er juin 2011.

Un  arrêté du 23 mai publié au Journal officiel du 26 mai, repousse l’échéance au 1er janvier 2012.

Le motif invoqué pour ce report est le retard pris dans les processus d’accréditation et de certification des organismes de formation

Et pendant ce temps là les victimes souffrent. . . .

 

Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :