Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfin ! peuvent dirent les cheminots et  l’association de défense de l’amiante: Allo Amiante.

En effet depuis la création de cette dernière 18 de leurs camarades sont décédés conséquence de leur activité diverse au sein de l’établissement du 83 de la rue  Amédée ST Germain. Seize disparitions auxquelles il faut ajouter plus de 200 dossiers porteurs de pathologies plus ou moins graves. . .

Les ateliers de Bordeaux une longue histoire

Photo0325

   Photo : histoire d’une aventure humaine et technique R(FF)

Leur implantation est liée au développement et à l’arrivée  du chemin de fer. En 1852, une puissante compagnie « Compagnie des chemins de fer du MIDI et du canal latéral à la Garonne » est créée Cette dernière  cherche un emplacement pour sa  gare tête de ligne qu'elle installera, dans un quartier un peu déshérité, ce qui deviendra la magnifique gare Saint Jean. Tout naturellement les premiers bâtiments en bois des futurs ateliers on été érigés à la proximité. dans le second semestre de 1854. Les ateliers étaient nés

Une fin programmée :

Les évolutions technologiques, la disparition et le remplacement progressifs d’une partie du matériel roulant au profit du TGV ont entraîné une baisse d’activité jusqu’à la fermeture en janvier 1995.

EN 140 années les premières bâtisses en bois ont été remplacées par plusieurs bâtiments chacun correspondant à une activité spécifique regroupant jusqu’à  1000 employés dans les années 70. C’est durant ces années nous le savons, que l’amiante a été fortement utilisé dans tous les secteurs industriels. La SNCF, au sein des ses ateliers en particulier, de ses bâtiments,  mais aussi sur l’ensemble de son matériel roulant n’a pas échappé au nom du profit à la règle générale.

Une période d’abandon

Depuis la fermeture du site et l’ouverture du chantier le 8 juillet 2011, 13 années d’une lente dégradation et de laisser aller, laissent la place aux herbes folles et aux intempéries. En 2007 un incendie (ce ne fût pas le seul) a détérioré une partie des bâtiments mettant aux quatre vents fumées et poussières d’amiante en grande quantité. Déjà l’association et les syndicats, avaient réagi auprès des autorités régionales de l’entreprise et les organismes compétents DRT – CRAMA.

Atelier-de-bx--23-07-2011-003.jpgAtelier-de-bx--23-07-2011-030.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

photos juillet 2011Atelier-de-bx--23-07-2011-050.jpg Atelier-de-bx--23-07-2011-026.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

8 juillet 2011 Ouverture du chantier

En marge de l’incendie précité, l’année 2007 à la suite des restructurations de l’entreprise a également  connue la prise en charge du patrimoine de la SNCF par RFF (Réseau Ferré de France). Le nouveau propriétaire est donc le responsable et le maître d’ouvrage du chantier dans sa durée fixée à 6 mois : des mesures de sécurité et de protection,  du traitement et de l’élimination des déchets des produits amiantés en particulier.

Six mois de travaux en 6 phases :

 

Mois

 

06

 

07

 

08

 

09

 

10

 

11

 

12

Préparation

X

 

 

 

 

 

 

Désamiantage

 

X

X

X

 

 

 

Déconstruction

 

 

X

X

X

 

 

Chgt transport

 

 

 

X

X

X

 

Finition

 

 

 

 

 

X

X

 

 

17 bâtiments concernés pour 26.769 m2 de surface au sol

Les 17 bâtiments sont désamiantés

14 sont déconstruits (conservation de certains murs de façade)

3 sont conservés après consolidation des charpentes et toitures

  • 486 tonnes d’amiante,
  • 19800 tonnes de déchets inertes,
  • 1100 tonnes de bois   à éliminer

Le conditionnement et le transport des déchets seront réalisés par voies ferroviaires

Les 486 t d’amiante seront dirigées vers le site INERTAM de Morcenx. C’est la certitude de la neutralisation définitive de ce prédateur.

 

Allo Amiante  tél 05 56 91 61 69

allo-amiante@orange.fr/ arnaudeau.georges@neuf.fr

Conditions d’exécution des travaux

Les entreprises retenues pour l’exécution des différentes phases répondent aux normes et qualifications imposées par les lois en vigueurs.

Cependant : Dans le cadre de notre mission de réparation mais aussi de prévention et de protection des populations, plusieurs interrogations relatives à la sécurité se sont posées à notre association :

D’une part au sujet des bâtiments de proximité qui ne s’inscrivent pas dans le cahier des charges et dans le périmètre du chantier. Certains locaux situés en dehors de l’ancienne zone de production des anciens ateliers sont encore affectés avec des salariés. Nous pensons en premier lieu au restaurant d’entreprise qui reçoit les salariés ou au parking des employés de la direction régionale.  D’autre part nous nous inquiétons également  des risques environnementaux pour les riverains

Pour répondre à ces interrogations nous avons saisi et fait le point avec tous les organismes impliqués dans cette opération :

Le maître d’ouvrage RFF, la DIRECCTE et la CARSAT pour les aspects techniques, les méthodes de désamiantage, les protections, les dispositions en matière d’accès. . .

La mairie de Bordeaux pour l’aspect sécuritaire des populations environnantes

L’introduction commune à ces courriers résume notre état d’esprit: 

 « Les travaux de désamiantage et de démolition des ateliers de Bordeaux pour lesquels RFF est Maître d’Ouvrage, vont enfin commencer. En regard du lourd bilan de cet établissement, pour les victimes de l’amiante, cette opération ne peut que nous satisfaire même si nous savons que nos collègues ou anciens collègues ne pourront pas voir s’écrouler le lieu de leur souffrance et de leur malheur. Les cheminots paient encore très fort aujourd’hui l’utilisation massive de l’amiante dans cet établissement. En effet pour notre seule association nous déplorons 84 décès imputables à l’inhalation de poussières d’amiante: 84 décès dont 50 cheminots et 18 pour des agents ou ex agents ayant connu leur activité dans les différents chantiers des ateliers de Bordeaux. . . » 

 Ou encore « Comme vous le savez, la majeure partie des victimes de l’amiante est issue du milieu professionnel, toutefois le nombre de personnes frappées à la suite d’une exposition environnementale qu’elles ne soupçonnaient pas alimente aujourd’hui les statistiques les plus sérieuses… »    

Tous nous ont assuré de leur volonté et de leur vigilance, la notre avec les CHSCT des cheminots sera constante. 

 

 

 

 

Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :