Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La liste n’est certainement clause mais 243 députés et 169 sénateurs on répondu à l’appel et ont signé la motion présentée par le groupe amiante de l’assemblée nationale (voir nos articles précédents).

  Ainsi plus de la moitié des parlementaires de notre pays en plein débat pour les présidentielles, pensent  qu’alourdir financièrement les peines physiques et morales des victimes de l’amiante n’est pas supportable !    

JPEG senat

 Le président de la république a été à plusieurs reprises saisi de cette affaire. En s’abritant sur sa volonté de ne pas s’immiscer dans la décision de justice, le chef de l’Etat occulte et refuse d’aborder le vrai problème humain que nous avons soulignés à plusieurs occasions.

Comment ne pas entendre la position des élus (toutes tendances confondues)de notre territoire. Cette large participation de nos représentants suffit à démontrer que le conseil d’administration du FIVA doit raison garder et mettre fin à cette cavale judiciaire. S’il ne veut pas « peser » sur la justice le plus haut responsable de l’Etat à les moyens de donner son avis et de conseiller la direction du fonds d’indemnisation d'arrêter les poursuites.

 Pour mémoire : 41 cas sont officiellement concernés à ce jour plus de 250 le seront dans les semaines qui viennent si rien ne vient interrompre l’acharnement judiciaire

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :