Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un projet chasse l'autre, après la suppression annoncée du juge d'instruction (voir nos articles sur le sujet), une autre  proposition a pris forme
 " la fiscalisation des indemnités journalières des victimes du travail" 

Les accidentés du travail et des maladies professionnelles (que nous défendons), ne choisissent ni l'accident ni leur maladie.  La victime paye déjà à la suite de son accident ou de sa maladie les conséquences: physiques - psychologiques -familiales et professionnelles.

Il s'agirait donc maintenant de leur imposer un impôt sur les indemnités perçues. Si l'objectif est de "traiter" les victimes du travail, comme les autres victimes d'un dommage corporel, il convient qu'elles bénéficient d'une réparation intégrale de leurs préjudices au même titre que ces mêmes autres victimes.

Sans cette inégalité rétablie il s'agit bien d' une injustice sociale déjà bien amorcée avec l'application des franchises médicales.



   -  

Tag(s) : #Législation et règlementation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :