Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans notre article (catégorie international) du 8 février dernier nous faisions état d'une décision de la commission européenne qui avait reconduit la dérogation accordée pour trois ans à 3 entreprises.

rappel: il s'agit de reconduire l'autorisation d'importer des diaphragmes contenant du  chrysolithe (forme d'amiante largement utilisée et importée par le Canada)  pour les installations d'électrolyses utilisées pour la confection du chlore.

Les autres entreprises concernées ont trouvé les solutions techniques de remplacement. IL S'AGIT DONC D'UN CHOIX DELIBERE.  Pour atteindre ce "résultat" la commission a porté un amendement à l'annexe 17 de la directive REACH.
 

 

ALO AMIANTE et  l'ANDEVA, avec les associations et les  organisations internationales (Italiennes- Belges- Espagnoles - Suisses. . . .), ONT SAISI les parlementaires actuels et les candidats aux prochaines éléctions européennes du 7 juin. Un courrier a été adressé à chaque "tête de liste" afin de leur présenter les risques et l'incohérence de cette décision. Il leur sera demandé également de se prononcer sur cette situation. Il est prévu par la suite de diffuser les réponses et les noms réponse.

Pour être complet, il nous faut préciser que dans "la foulée" la commuission prévoit également que "les états membres peuvent autoriser la mise sur le marché des articles contenant des fibres d'amiante, qui étaient en service avant le 1er janvier 2005"          . Nous en avons pas encore fini avec l'amiante  ! 

Tag(s) : #L'international

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :