Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


        










 

Pendant plus d'un an, de décembre 2004 à janvier 2006, les veuves et les victimes de Dunkerque ont marché toutes les trois semaines autour du Palais de Justice à l'appel de l'ARDEVA pas de Calais soutenue par les associations du réseau de l'ANDEVA. L'objectif était d'obtenir l'ouverture d'un procès pénal en France.
D'importantes avancées ont été obtenues: les dossiers de toutes les régions ont été regroupés dans les mains des magistrats spécialisés du pôle de santé publique (PSP). Mais très vite, force est de constater, que les engagements annoncés n'ont pas été tenus (en particulier pour donner les moyens en effectifs au PSP). C'est devant cette situation, qui ne peut être déconnectée du projet présidentiel de la suppression du juge d'instruction, que la mobilisation des veuves et de l'ensemble du réseau de l'ANDEVA a refait surface.

Une première "marches de reprise" c'est déroulée avec 400 personnes le 14 avril dernier. Il est prévu qu'elle soit renouvelée un fois par mois jusqu'à la fin de
l'année (sauf juillet et août);avec en point d'orgue le 13 juin 2009. Le 13 juin la marche de Dunkerque prendra une couleur d'action nationale, avant la manifestation annuelle de l'ANDEVA prévue cette année pour le 3 octobre à Paris 

 Comme il y a trois ans l'objectif demeure la mise à disposition des moyens nécessaires pour que l'instruction puisse se faire dans de bonnes conditions. Afin que la France , les veuves et les victimes de l'amiante obtiennent le procès pénal  attendu depuis 13 ans, comme cela est le cas en Italie avec l'ouverture du procès de Turin (voir l'international)

Tag(s) : #Justice

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :