Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

it001.JPG.JPGit002     En plein procès de Turin, les dirigeant de l'association familiale des victimes de l'amiantre de Casale Monferrato: Rosanna Pavotti - Blavesi et Bruno Pesce, ainsi que le secrétaire de la CGIL (équivalent Italien de la CGT) NicolasPondrano, avaient invités les dirégents de l'Andeva à participer à une journée mondiale des victimes de l'amiante. 

   

  

  

                                               Pour  l'occasion:

      Alain Guérif, le président de l'Andeva, 'Alain Bobbio le secrétaire 

       et Georges Arnaudeau membre du bureau, s'étaient déplacés.    it004.JPG.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                              

 it007.JPJ.JPG

 

 

 

 

 

 

Après une réunion publique le matin à la mairie de Turin, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

it008.JPJ.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

la journée s'est poursuivie par une rencontre des les locaux de la CGIL,

suivie par le dépôt d'une gerbe devant l'ancienne usine Eternit

de Casale Monferatto 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Tous les participants se sont réunis en soirée dans le thêatre de Casale pour la projection de deux films et une table ronde pour débattre sur l'amiante

 

  

it010.JPG.JPG it009.JPG.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

it011.JPG.JPG

 

Le procès de Turin, officiellement ouvert depuis le 10 décembre 2009, oppose 2900 parties civiles issues des villes de Casale Monferrato, Cavagnolo, Bagnoli et Rubéria à deux prévenus: le baron Belge Jean-louis Ghislain de Cartier de Marchienne qui dirigea la firme entre 1966 et 1973, et l'industriel suisse Stéphan Schmidheiny propriétaire du groupe Eternit entre 1973 et 1993 et depuis converti à l'échologie philanthropique du Costa Rica. . .

 

Durant 16 mois, va s'effectuer un examen au cas par cas de chaque plainte de la partie civile. Cette opération nécessitera deux audiences par semaine, soit plus du double de ce qui se pratique généralement par la justice italienne.

Tag(s) : #L'international

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :