Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Appel pour le 19 avril 2018
Appel pour le 19 avril 2018

NOUS AVONS TOUTES LES RAISONS D’ETRE DANS L’ACTION

 

La CAVAM et ALLO AMIANTE poursuivent leur mission de défense des victimes de l’amiante et des maladies professionnelles. Elles portent (voir au verso) un projet novateur de création d’un pôle public de l’éradication de l’amiante.   

MAIS AUSSI

Elles appellent tous leurs adhérents à amplifier les mobilisations afin de gagner une alternative de progrès social avec :

  • L’augmentation du pouvoir d’achat en revalorisant les salaires et les pensions
  • La suppression de la hausse de la CSG qui impacte depuis le 1er janvier dernier 60% de retraités
  • Une amélioration de l’accès et de la qualité des soins de ville ou hospitaliers

Le Président de la république affiche beaucoup de MEPRIS envers les retraités, et ceux qui ont travaillé pendant des années pour produire les richesses du pays, et qui ne sont pas responsables de la situation économique de le France.

Les responsables sont les gouvernements précédents, et l’actuel qui favorisent toujours les plus riches.

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses initiatives d’actions ont mobilisés entre autres : les retraités, les salariés des EHPAD, de Carrefour, de la fonction publique, les cheminots, les étudiants, et le personnel soignants, de nombreux hôpitaux.

Par ces mobilisations tous exigent de ce gouvernement et du patronat, une réponse à leurs revendications légitimes pour de nombreux citoyens de notre pays.

 

Depuis de nombreuses années Allo Amiante, se positionne face à la dégradation des services publics. Elle ne peut rester étrangère aux mouvements sociaux de défense des retraités, et des salariés.

 

 

NOUS APPELONS TOUS NOS ADHERENTS

A SE MOBILISER LE 19 AVRIL 2018

 

 

 

Allo Amiante 132 bis rue Amédée Larrieu 33 000 Bordeaux – Tel 05 56 01 60 69 – allo-amiante@orange.fr

CAVAM 5, pace Amédée Larrieu 33 000 Bordeaux- tél 06 28 26 43 58 – cavamn@sfr.fr

Blog : www.amiantemaladieprofessionnell.com  

 

 

 

CREATION D’UN POLE ERADICATION DE L’AMIANTE

 

Monsieur le Ministre d’Etat de la transition écologiste et solidaire ; Madame la Ministre du Travail de l’emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social ; Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé ; Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances,

Les Associations adhérentes à la CAVAM coordination nationale de défense des victimes de l’amiante et des maladies professionnelles, réunies en assemblée générale les 26 et 27 mars 2018, attirent de nouveau votre attention.

Malgré l’interdiction de fabrication et de commercialisation de l’amiante depuis 1997, la législation actuelle laisse courir un grand risque à toute la population. Les risques de contamination professionnelle ou environnementale, consécutive à l’inhalation ou à l’enfouissement des déchets sont très prégnants.

Comme vous le savez :

  •  90% des bâtiments construits avant l’interdiction contiennent de l’amiante (HLM, Hôpitaux, Etablissements scolaires, bâtiments administratifs recevant du public, bâtiments industriels. . .),
  • Seulement 2% des déchets d’amiante sont traités annuellement, alors que l’ADEME énonce 200 000 tonnes d’amiante libre et 20 millions de fibrociment sur notre territoire,
  • Enfin, comment ignorer les prévisions de l’institut National de Veille Sanitaire qui annoncent jusqu’à 100 000 décès imputables à cette fibre tueuse jusqu’en 2050.

Nous pensons que les premières initiatives à prendre dans les meilleurs délais sont :

  • De modifier la réglementation actuelle : Proscrire l’enfouissement qui n’est qu’une solution à court terme, qui menace d’une contamination des sols et des nappes phréatiques, et obliger l’inertage de tous les déchets par le biais de la torche à plasma située à Morcenx dans les Landes, et la poursuite des autres études en cours sur le sujet
  • Mettre en œuvre, souvent évoquée mais jamais réellement concrétisée, l’établissement d’une cartographie des sites amiantés recevant du public
  • Informer davantage la population des dangers et du risque amiante

Mais aussi, les associations de la CAVAM revendiquent la création d’un Pôle Public de l’Eradication de l’amiante qui doit permettre, en regroupant tous les acteurs des secteurs privés et publics, de réguler les opérations de désamiantage afin qu’elles ne soient plus soumises aux lois du marché ou a des objectifs de rentabilité.

Cette requête salutaire pour tous, et novatrice s’inscrit dans une vision globale d’un développement :

  • Economique, porteur de croissance industrielle, de création d’emplois qualifiés, avec une recherche de mutualisation des coûts, et des moyens,
  • Ecologique et respectueux de l’environnement,
  • Animé d’une politique sanitaire, axée sur la sauvegarde de la santé de tous les citoyens

Monsieur le Ministre d’Etat de la transition écologiste et solidaire, Madame la Ministre du Travail de l’emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances,

    . signé les présidents des 24 associations adhérentes

                                                Ne pas jeter sur la voie publique                                       

Tag(s) : #Actions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :